(en) Derrick creates artworks that sublimate the heritage and transcend the visitor, allowing a new eye, between the past and the future.

Derrick livre au public des oeuvres d’art qui subliment le patrimoine et transcendent le visiteur, confrontent le passé et le regard vivant.

(en) Derrick Giscloux was born in 1972 in Africa.
Throughout his creations, Derrick minds to produce a masterly character art designed and tuned like a musical instrument.
He reveals beautiful  artworks that merge the senses and sublimate the perception.
He processes the light into a song that carries you for a journey that transcends you, that refocus on yourself and your aspirations.

Derrick Giscloux est un artiste français né en 1972.
Au fil de ses créations, Derrick s’applique à produire un art au caractère magistral conçu et réglé telle une orchestration musicale.
Il livre au public des oeuvres resplendissantes qui subliment le regard et fusionnent les sens.
Il métamorphose la lumière en un chant qui vous accompagne le temps d’un voyage qui vous transcende, vous rappelle à vous-même et vos aspirations.

(en) English profile please look at about.me/derrgis

Né en 1972 d’un père pilote de ligne et d’une mère plasticienne il grandit en Afrique subsaharienne avec sa sœur cadette et vit actuellement dans le parc naturel des monts du Pilat, en France.

Titulaire de plusieurs prix aux conservatoires d’Evry et Marseille et d’un mastère universitaire de création musicale appliquée aux arts visuels, il est premier titulaire en France du DEM de guitare électrique. Il démarre sa carrière comme guitariste en 1997 et apparait dans une dizaine d’albums (dont l’enregistrement de l’opéra contemporain “Les Nègres” de Michaël Lévinas, sortie en 2008 aux éditions Sisyphe et les deux premiers albums du groupe de jazz-fusion Abigoba).

Au début des années 2000 il se produit sur quelques scènes prestigieuses dont l’Auditorium de Lyon et le New Morning à Paris. Il est aussi au pupitre de guitare électrique et guitare midi au sein d’orchestres nationaux, dont l’OSR (Orchestre de la Suisse Romande), l’Opéra de Lyon, le Philharmonique de Nice.

Formé en informatique musicale au Gmem et avec l’Ircam, centres nationaux de création contemporaine, il réalise les parties électroacoustiques et informatiques des œuvres de plusieurs artistes dont des collaborations avec Jean-Rémy Guédon, Bertrand Merlier, Franck Ancel, Camille Llobet, François Bousch …

Il intervient comme enseignant en électroacoustique et acoustique musicale à l’Université Lyon II et à l’IUT (Institut Universitaire de Technologie) du Puy-en-Velay de 2005 à 2008.

Il fonde à partir de 2009 la compagnie artistique CreArtCom ainsi qu’un lieu en plein coeur de Lyon, dédié à l’impact des technologies sur la société, avec l’aide d’un mécène privé, de la région Rhône-Alpes-Auvergne et de la DRAC. De nombreuses rencontres, expositions et conférences s’y déroulent et le premier hackerspace de Lyon y est fondé.

Au cours de cette période il dirige la partie arts numériques du festival Electrochoc et y produit plusieurs artistes internationaux précurseurs dans le domaine de l’art interactif et de la création avec les technologies, dont David Letellier,  Joshua Kirsch,  François Quévillon ou Dieter Vandoren.

Il partage aujourd’hui son identité d’artiste avec celles de musicien et compositeur, directeur de compagnie et scénographe, concepteur et réalisateur en informatique.

Article de Maxence Grugier dans la revue Musiques et Cultures Digitales : https://www.digitalmcd.com/derrick-giscloux/
Portrait double page dans le journal Mag#43 : Portrait-nov-2019

Voir également la page de Presse